Formations

– Les enjeux de la formation
Notre équipe pédagogique : des professionnels pour vous mener à la réussite
Rien sans vous=>implication, écoute, travail dans le respect de notre règlement intérieur.
– Votre parcours de formation
– L’évaluation de départ
– Les formations auto
Le permis B à boite manuelle ou BEA à boite ou embrayage automatique
La conduite accompagnée AAC
La conduite Supervisée
– Les formations 2 roues
Le permis AM (ex BSR)
Le permis A1 (125) et équivalence
Le permis A2 (limité à 47,5 CV)
La passerelle vers le A (sans limitation de puissance)
La formation pratique et son examen (hors équivalence et passerelle)

 

Les enjeux de la formation

L’utilisation d’une voiture est maintenant très souvent indispensable pour les études, le travail et les loisirs.
Sachant que les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et que les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et des blessés sur la route (20% des tués chez les jeunes de 18-24 ans), un nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général de ce programme est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-faire, savoir-être et savoir-devenir.
Apprendre à conduire est donc une démarche éducative exigeante. Vos formateurs, diplômés de la sécurité routière, sauront avec vous, vous guider tout au long de ce parcours et vous amener  au terme de cette démarche pour une conduite en sécurité pour vous et les autres usagers.

Notre équipe pédagogique : des professionnels pour vous mener à la réussite

 

Rien sans vous=>implication, écoute, travail, dans le respect de notre   règlement intérieur :




 

Votre parcours de formation

 

L’évaluation de départ

Cette évaluation de départ, préalable à l’inscription vous est offerte et sera pratiquée sur notre simulateur de conduite 

elle comporte

  1. Une évaluation des connaissances portant sur les 9 thèmes de l’épreuve théorique générale et sera effectuée par le biais d’un test de 10 questions.
  2. Une évaluation pratique de 60 mn portant sur :
    • l’expérience de la conduite
    • les connaissances du véhicule
    • l’attitude à l’égard de l’apprentissage et de la sécurité
    • les habilités
    • la compréhension et la mémoire
    • la perception visuelle
    • l’émotivité

Pour ce faire, une fiche d’évaluation de départ est utilisée dont un exemplaire sera remis à l’élève.
Suite aux évaluations, une proposition de volume de formation théorique et pratique est proposée.

 

Les formations auto

Le permis B à boite manuelle ou BEA à boite ou embrayage automatique.

Le permis de catégorie « B » est le droit de conduire un véhicule dont le poids total autorise en charge (PTAC) n’excède pas 3,5 tonnes et comportant au maximum 9 places assises. Il donne également le droit de tracter une remorque de moins de 750 kg. Dans le cas où la remorque excède ce poids, deux critères sont a respecter : le poids du véhicule tracteur doit être supérieur au poids de la remorque et l’ensemble ne devant pas dépasser les 3.5 tonnes.
le permis BEA limite la conduite aux seuls véhicules équipés de boite de vitesse ou embrayage automatique.

Pour s’inscrire au permis de conduire, il faut être âgé au minimum de 16 ans et avoir 18 ans a la date de l’examen pratique de circulation.

  1. Épreuve théorique : L’examen du code la route  peut être passé dés l’âge de 17 ans et 6 mois
  2. Épreuve pratique :  Il est indispensable d’avoir obtenu le code de la route, être âgé de 18 ans et avoir le niveau requis suite à un minimum de 20h de formation pratique pour le B et 13h pour le BEA.
Les séries de code effectuées à l’auto-école GM sont choisies en fonctions des élèves présents à la séance, des séries qu’ils ont déjà effectuées et des résultats obtenus. Le code s’effectue à l’aide de boîtiers puis sur tablettes comme le jour de l’examen. Une correctrice est à votre disposition afin de répondre aux questions et ainsi préparer au mieux les candidats.
Les leçons de conduite sont d’une durée de 2 heures,  dispensés par des enseignants diplômés d’Etat et compétents.
Les véhicules utilisés sont de type Clio 4 dci renouvelés chaque année.
Les enseignants prennent en charge leurs élèves à l’auto-école, leur domicile ou leur établissement scolaire, s’adaptant ainsi au mieux aux emplois du temps de chacun.

La conduite accompagnée ou AAC Apprentissage Anticipé de la Conduite (dés 15 ans).

L’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) est une formation permettant de facilité l’apprentissage de la conduite automobile dès l’âge de 15 ans en France, dans le but de préparer l’examen du permis de conduire.
L’intérêt de la formation AAC réside sur l’acquisition progressive de l’expérience, du savoir faire et des connaissances nécessaires à la conduite d’un véhicule de catégorie B (cf permis B).
L’élève, après avoir obtenu l’examen du code de la route (valable 5 ans), apprend les bases de la conduite avec un enseignant puis se perfectionne avec un accompagnateur.
Cette formation se déroule en 3 étapes:
_____1. Formation initiale
Il faut être âgé de 15 ans au minimum à la date de l’examen théorique du code de la route.
L’obtention de ce dernier est valable 5 ans et indispensable afin de conduire avec un accompagnateur.
La formation pratique est d’une durée minimum de 20h ou 13h pour permis boite automatique.
Une séance de conduite de 2h (RDVP rendez-vous préalable au départ avec accompagnateur) est obligatoire entre l’enseignant, l’élève et son accompagnateur principal en fin de formation initiale ; L’auto-école délivre alors une attestation de fin de formation initiale à destination de l’assurance .
3 RDV pédagogiques de 2h sont prévus en cours  de conduite accompagnée permettant de confirmer, conseiller, corriger l’élèves en vu du passage de l’examen de circulation du permis B.
_____2. Pendant la conduite accompagnée
Une fois la séance de 2h (RDVP) effectuée avec l’enseignant et son accompagnateur, l’élève peut prendre le volant avec son accompagnateur pendant une durée minimum d’un an et maximum 3 ans. Durant cette période,l’élève doit effectuer au moins 3000 km sur des parcours variés (agglomération, route, autoroute) limités au territoire national.
L’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis plus de 5 ans sans interruption et ne pas avoir commis certains délits.
_____3. Présentation à l’examen
Dès les 17 ans et demi de l’élève et 1 an minimum de conduite accompagnée, il pourra se présenter à l’examen de circulation; Il ne pourra toutefois conduire seul qu’à ses 18 ans.
Avantages de la conduite accompagnée :
– Les élèves en conduite accompagnée obtiennent de meilleurs résultats au permis de conduire
– Le permis probatoire est de 2 ans contre 3 ans pour ceux ayant suivi la formation traditionnelle (Permis B)
– Les assurances proposent des tarifs plus intéressants
– Et surtout, pendant un an, l’élève conduit sous la surveillance d’un conducteur confirmé évitant les problèmes liés, dans cette phase, à l’arrivée chez le conducteur novice, d’un sentiment de maîtrise sans rapport avec son niveau et expérience réels.

La conduite supervisée.

La conduite supervisée est une alternative à l’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) pour les candidats au permis de conduire à partir de 18 ans.
Cette option peut être choisie en première intention ou pour repasser son permis suite à échec.
Mis à part l’âge de 18 ans requis, les conditions d’accessibilité à la phase de conduite avec accompagnateur sont les mêmes que pour la conduite accompagnée (code obtenu, formation initiale de 20 heures minimum pour le B et 13h pour le BEA, RenDez-Vous Préalable RDVP de  2h de conduite avec candidat et accompagnateur ).
La phase de conduite avec accompagnateur n’est pas soumise à une durée minimum (1 an pour l’AAC) les RenDez-Vous pédagogiques ne son plus obligatoires.
Obtenir son permis en passant par cette formule, sans bénéficier des avantages de l’AAC (diminution de la pèriode probatoire, tarifs ‘préférentiels’ des assurances) permet aux candidats ayant des difficultés lors de leur apprentissage ou à obtenir leur permis, de gagner en confiance, progresser à leur rythme et se faire une plus grande expérience.

 

Pour plus de renseignements visitez le site de officiel de l’administration francaise

 

Les formations 2 roues.

Le permis AM.

Le nouveau permis AM, anciennement BSR (Brevet de Sécurité Routière), impose désormais une formation de 8H minimum. Il  permet de conduire un cyclomoteur de cylindrée inférieure à 50 cm³ dès l’âge de 14 ans et un quadricycle léger à moteur dès 16 ans. Il faut être détenteur de l’ASSR de niveau 1 ou 2 ou de l’ASR .
La formation d’une durée de 8h minimum se décompose en 5 séquences.

    • 1- échange sur les représentations individuelles autour de la conduite en liaison avec les réponses de l’élève au questions du livret de formation préalablement remis.
    • 2- formation à la conduite hors circulation permettant d’acquérir les compétences liées à la manipulation et maîtrise du cyclomoteur en divers situations.
    • 3- apports théoriques sur le code de la route.
    • 4- formation à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation en agglomération et hors agglomération. Tâches du conducteur, indices utiles, les autres usager, position, les différentes intersections et leur franchissement, …
    • 5- sensibilisation aux différents risques liés à la conduite d’un d’un cyclomoteur qu’ils soient liés à la circulation parmi les autres usagers comme  au véhicule et son conducteur.

 

Le permis A1.

Le permis A1 permet de conduire les motocyclettes de 125 cm3, dont la puissance n’excède pas 11 kw (15 ch) et d’un rapport poids/puissance ne dépassant pas 0.1kw/kg. Le candidat doit être âgé de 16 ans minimum et doit être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR2) ou de l’attestation de sécurité routière (ASR).

il est constitué de l’Épreuve théorique (code, si pas en votre possession ou depuis plus de 5 ans), et de l’épreuve pratique hors circulation(plateau) puis en circulation (voir ci dessous :la formation  pratique moto d’une durée minimale de 20h).

Formation pratique 125 pour les titulaires du permis B ( équivalence permis A1)
Depuis le 1er janvier 2011, le titulaire du permis B souhaitant circuler en motocyclette légère doit nécessairement :

  • détenir ce titre depuis au moins deux ans ;
  • avoir suivi une formation pratique dispensée par un établissement ou une association agréés. La durée de cette formation est fixée à 7 heures.

Formation dispensée au sein de notre établissement, avec une partie hors circulation( Théorie + maîtrise de la moto a faible allure, à allure normale, freinage d’urgence,..) suivi d’une partie en circulation.

Cependant, le conducteur est dispensé de la formation lorsqu’il justifie d’une pratique de la conduite d’une motocyclette légère au cours des 5 années précédant le 1er janvier 2011. Pour cela, il doit se procurer un document délivré par l’assureur et attestant la souscription d’une assurance couvrant l’usage d’une motocyclette de moins 125 cm3 au cours de cette période.

Le permis A2.

Le permis A2 permet de conduire des motocyclettes dont la puissance n’excède pas 35 kw (47.5cv) et dont le rapport poids/puissance est inférieur ou égale à 0.2kw/kg. Il se compose des même épreuves que  le permis A1 et est accessible dès l’âge de 18 ans. Le permis A2 est une passerelle obligatoire depuis le 03/06/2016 vers le permis A qui lui sera alors accessible après 2 ans de pratique en A2 et une formation « post permis » de 7 heures en auto-école.

La passerelle vers le A.

  Le permis de catégorie A permet de conduire des motocyclettes de toutes cylindrées sans plus de limitation aux 100 cv si ABS, ainsi que les tricycles et quadricycles lourds à moteur. Il s’obtient, pour tous et obligatoirement depuis le 03/06/2016, aprés obtention du permis A2, 2 ans de pratique dans cette catégorie et une formation de 7 heures en auto école.

La formation pratique motos et son examen

La formation est d’une durée minimum de 20h, comprenant des heures de plateau et de circulation. Les leçons de moto dispensées sont d’une durée de 2h et pour le plateau effectuées sur  piste privée et éclairée le soir, située à 5 minute de l’Auto-ecole GM sur la RD36 (Rond point HILTI, à côté du golf national, cf plan d’accès). Les élèves et leur formateur se retrouvent  sur la piste, les motos étant sur place.
Motos utilisées: Kawasaki Er6 n

L’examen pratique se déroule en deux épreuves:
_____1. L’épreuve hors circulation dite « plateau » :
– Maîtrise de la moto sans l’aide du moteur (et 3 vérifications portant sur les commandes, un élément technique et un élément de sécurité dont feux.)
– Maîtrise de la moto à allure lente
– Maîtrise de la moto à allure normale (2 exercices : freinage d’urgence puis slalom, évitement)
– Une interrogation orale (1 fiche tirée parmi 12)
le candidat doit obtenir minimum 2A et aucun C sur ces 5 exercices
_____2. L’épreuve de circulation:
30 minutes de circulation sur route guidée par radio.

Top